French

Comme un grain de poussière


Je veux être plus petite
Comme un grain de poussière
Qui vole avec le vent.
Qui va n’importe où

Peut s’en aller
Se poser sur la tête d’un roi,
Ou peut s’en aller
Et tomber aux pieds de quelqu’un.
Et peut s’en aller

Pour se poser sur une petite fleur,
Et peut s’en aller
Pour se poser n’importe où.

Mais je veux être un grain de poussière
Qui soit parfumé
Qui soit nourricier,
Qui soit éclairant.


Mais je veux être un grain de poussière
Qui soit parfumé
Qui soit nourricier,
Qui soit éclairant.

Shri Mataji Nirmala Devi, âgée de sept ans


"I want to be smaller
Like a dust particle
Which moves in the wind
It goes everywhere

Can go
Sit on the head of a king
Or can go
And fall at the feet of someone
And it can go
And sit everywhere

But I want to  be a particle of dust
That is fragrant
That is nourishing
That is enlightening"

Shri Mataji Nirmala Devi, seven years old

 

Je vois une montagne


De ma fenêtre je vois une montagne
Dressée comme un ancien sage
Sans désir, plein d’amour.

Tant d’arbres et tant de fleurs
Pillent la montagne toujours.
Son attention n’est pas perturbée

Ni lorsque la pluie se déverse
Comme plusieurs cruches de nuages saturés
Et qu’elle comble la montagne de verdure.

Il se peut que l’orage se lève,
Emplissant le lac de compassion
Et que le courant des rivières dévale
Vers la mer qui appelle.

Le soleil créera des nuages
Et le vent transporte sur ses ailes légères
La pluie sur la montagne.
C’est le jeu éternel
Que contemple la montagne
Sans un désir.


"I see a  mountain from my window
Standing like an ancient sage
Desireless, full of Love.

So many trees and so many flowers
They plunder the mountain all the time.
Its attention is not disturbed

And when the rain pours
Like many pitchers of clouds bursting
And it fills the mountain with greenery,
The storm may come soaring,
Filling the lake with compassion
And the rivers flow running down
Towards the calling sea.

The sun will create clouds and
Wind carries on its feathery wings
The rain onto the mountain.
This is the eternal play
The mountain sees
Without desires."

Top