French

Mariage et Indépendance


Sir CP Srivastava and Shri Mataji Nirmala Devi, soon after marriageL’enfance et l’adolescence de Shri Mataji ont été étroitement liées à la naissance de la nouvelle nation indienne, tout comme ses années en tant qu’épouse et jeune maman.

Nirmala Salve, aujourd’hui mondialement connue sous le nom de Shri Mataji Nirmala Devi s’est mariée avec Chandrika Prasad Srivastava le 7 avril 1947. Cent vingt-neuf jours plus tard, le 14 août, aux douze coups de minuit, l’Inde est devenue libre.


Le frère cadet de Shri Mataji, H.P. Salve, affectueusement connu sous le nom de Babamama, raconte dans son livre "Mes Mémoires": "Voici une histoire en rapport avec les émeutes sanglantes de 1947… Un jour, on frappa à la porte de la maison. Quand Shri Mataji ouvrit la porte, elle trouva sur le seuil une femme accompagnée de deux hommes, l’air terriblement épouvanté. Ils lui dirent qu’ils étaient des réfugiés du Pakistan, et comme l’un d’eux était musulman, les hindous les poursuivaient et les chassaient en brandissant leurs épées. Shri Mataji les fit entrer sans l’ombre d’une hésitation et les cacha dans une pièce.

"Quelques instants plus tard, des gens se présentèrent à la porte l’épée à la main et dirent qu’un musulman se cachait dans la maison. Shri Mataji nia catégoriquement et les mystifia en leur demandant comment une fidèle hindoue comme elle aurait pu donner asile à un musulman? Ces hommes armés ne la crurent pas au premier abord, mais en voyant le large 'bindi' qu’elle arborait sur le front, signe religieux hindou de la femme mariée, ils s’en allèrent, convaincus." [1]

Shri Mataji with infant daughter KalpanaCet épisode s’est produit au cours de sa grossesse. Elle a accouché par la suite de Kalpana, son premier enfant, au mois de décembre 1947. Le 29 janvier 1948, Shri Mataji a rencontré le Mahatma Gandhi qui, prenant Kalpana sur ses genoux, lui a dit: "Nepali, (c’est le surnom affectueux qu’il avait donné à Shri Mataji), tu n’as pas changé; pourtant tu es une mère, maintenant. Quand vas-tu démarrer ton travail spirituel? Maintenant que nous sommes libres, tu pourrais commencer à faire ce que tu désirais." Malheureusement, le lendemain, un extrémiste politique assassinait le Mahatma Gandhi lors des prières du soir.

En 1948, le mari de Shri Mataji, Chandrika Prasad Srivastava (plus tard connu sous le nom de Sir C.P. Srivastava, adoubé chevalier par la reine Elisabeth II en 1990), est nommé dans l’administration indienne, au service des affaires étrangères, ainsi qu’au service de l’administration indienne (I.A.S.). Suivant le conseil de Nirmala, au début de sa carrière, Sir C.P. a choisi de demeurer en Inde et de servir son pays de l’intérieur. Leur seconde fille, Sadhana, est née en février 1950. Au mois de mai de la même année, Sir C.P. a été nommé magistrat de la ville de Lucknow et la jeune famille y est restée un certain temps.

Fin 1951, Sir C.P. est reparti à Meerut en tant que magistrat supplémentaire de district. Leur pavillon alloué au personnel était situé dans une assez grande propriété et était construit dans le style britannique traditionnel. Shri Mataji, à présent mère de deux jeunes enfants, a cultivé le terrain jouxtant le pavillon. Avec l’aide d’un ouvrier agricole, elle a converti ce terrain en friche en un potager très fertile. Elle a cultivé des légumes pour sa famille et a vendu l’excédent afin de compléter le revenu familial.

Dans ses mémoires, H.P. Salve se rappelle: "la ferme de Shri Mataji était considérée comme la meilleure du district. Les brinjal (aubergines) étaient si grosses que je ne pouvais pas les soulever. Elle a produit d’énormes choux-fleurs, de très grosses tomates, de très grands concombres. C’était incroyable de voir comment elle a pu faire pousser des légumes d’une aussi grande taille."

En 1953, la famille de Shri Mataji a déménagé à Mumbai lorsque Sir C.P. a été affecté à la direction générale des affaires maritimes (appelée ultérieurement Organisation Maritime de l’Inde). H.P. Salve se rappelle des merveilleuses vacances d’été avec Shri Mataji et ses enfants à Pachmarhi, une station de montagne située près de Chhindwara, dans le centre de l’Inde. C’est une région d’une grande beauté avec des grottes anciennes, des cascades, des forêts et une vie sauvage. Shri Mataji et sa famille ont également passé beaucoup de temps à Nagpur au centre de l'Inde, où vivaient de nombreux membres de sa famille.

Le dimanche 8 février 1955, les médecins ont admis le père de Shri Mataji à l’hôpital. Une semaine plus tard, tous ses enfants se sont rassemblés autour de lui. Shri Mataji était extrêmement proche de son père et avait toujours apprécié ses conseils, surtout sur les questions spirituelles. Son frère a écrit que leur père avait alors fait venir à Nirmala à son chevet pour lui demander: "Est-ce que tu as pu découvrir une méthode?" faisant allusion à la méthode pour donner la Réalisation du Soi en masse. Entouré par sa famille, Prasad Salve est mort deux jours plus tard, le 17 février 1955. H.P. Salve a admiré la  réaction de Shri Mataji à ce moment-là. Elle "qui était  remplie de larmes de compassion à la simple vue d’un mendiant, face à cette grande perte personnelle, avait rassemblé tout son courage et commencé à organiser les funérailles."
      Pour autant que nous puissions en juger, le seul but de l’existence est d’allumer une lumière dans l’obscurité de l’être.
carl gustav jung





1. ^ H. P. Salve, 'My Memoirs' New Delhi: Life Eternal Trust, 2000
Top